La chronique du 7 juin 2022 : bienvenue à la Côte belge

Lorsque le soleil brille en Belgique – je sais, c’est plutôt rare –, il est de coutume de se précipiter de l’autre côté de la frontière linguistique. Pour la petite histoire, en Belgique il y a les Wallons et les Flamands… et les Germanophones, quand on ne les oublie pas. Les derniers sont plus discrets, ils se gaussent parfois des deux premiers qui se disputent régulièrement, du moins, les politiques, car, personnellement, je n’ai jamais eu maille à partir avec un flamand, même rose.

Il y a cependant quelques anecdotes croustillantes comme un dessert feuilleté qui valent le détour et que l’on mettra aisément sur la crise générée par le vilain covid. C’est toujours la faute de… ou à selon le niveau de langue pratiqué. Et en matière de langues, on s’y connait en Belgique pour foutre le brin !

L’assiette à 2 euros et l’eau à 8

C’est l’histoire d’une famille voulant profiter de l’hospitalité flamande, mais surtout du soleil. Deux adultes et une petite fille de 2 ans. C’est beau la plage quand les méduses ne l’inondent pas (méduse, espèce sans cerveau qui traverse les siècles, comme quoi…).

À l’heure de se sustenter, ils décident d’entrer dans un resto du coin et se font servir par Kiki, sans doute pas innocent comme l’homme du grand cactus, émission humoristique de la RTBF, donc côté wallon.

2 plats commandés et une demande d’une assiette vide supplémentaire pour la petite qui n’a pas encore l’estomac d’un adulte afin que les deux adultes partagent quelques frites – on est Belge ou pas – avec elle. Pour compléter le tout, une grande bouteille d’eau. Rien de bien exceptionnel jusque-là.

À la fin du repas, c’est Kiki qui apporte l’addition et ô surprise, l’eau plate est… salée ! 8 euros la bouteille de 75 cl. « Rikiki » diront certains au vu des prix pratiqués ailleurs, les clients, eux, ne riant pas (comprenne qui pourra), d’autant que l’assiette vide demandée est également facturée. À ce prix-là, excusez-moi, mais je l’aurais emportée !!!

Bienvenue à la Côte belge et vive les méduses et… les moules !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.