La chronique du 19 mai 2022 : la langue et ses niveaux

« Ne me la fais pas à l’envers » ou l’expression des niveaux de langue (pour public averti)

Cette expression populaire adoucit, comme par litote, l’avertissement fait à quelqu’un pour le dissuader de toute tromperie.

Imagée et assez gentille dans le fond, une autre expression : tu vas pas me faire un enfant dans le dos.

Ensuite, on peut passer à plus pop : se faire entuber ! 

Et à (de plus en plus) carrément graveleux mais tout aussi employées de nos jours : se faire mettre, se faire enfiler, se faire enculer, se faire foutre au cul, se le faire enfoncer profond, etc.

Les registres ou niveaux de langue, quoi !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.