La chronique du 2 mai 2022 : l’éducation attend une éducAction !

L’éducation mérite que les promesses soient tenues.

L’éducation est un investissement qui nécessite un financement durable. Lors des dernières réunions mondiales sur l’éducation en 2018 et 2020, des engagements ont été pris, à savoir allouer au moins 4 à 6 % du PIB et/ou au moins 15 à 20 % des dépenses publiques totales à l’éducation ; consacrer une part adéquate des plans de relance nationaux à l’éducation, en particulier pour un soutien ciblé à la reprise des apprentissages, aux élèves les plus en difficulté, à l’établissement d’un cadre scolaire favorable à l’épanouissement de tous et à la formation tout au long de la vie, en particulier pour les personnes en recherche d’emploi ; accroître le volume, la prévisibilité et l’efficacité de l’aide internationale à l’éducation…

Bien entendu, il est nécessaire, pour y arriver de développer des stratégies visant à accroître les ressources allouées à l’éducation et à les utiliser d’une façon efficace afin d’assurer à tous une éducation équitable, inclusive et de qualité et des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

En matière de stratégies, il a été suggéré d’augmenter les recettes et d’investir…

Où en est-on en RDC si l’on s’en réfère aux chiffres de l’UNESCO (dernier rapport de 2017) ???

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.